top of page

Fabriquer des fenders pour sa selle anglaise

A l'origine les fenders font partie intégrante de la western. Ils servent à la fois de quartier et d'étrivière. Leur forme élargie évite les pincements de mollets dû aux étrivières fines. Avec des fenders, le cavalier peut se permettre de monter sans chaps. 


Cette perspective me donne envie pour les randonnées d'été. Et ayant l'âme bricoleuse, je me suis lancée dans la fabrication de petits fenders synthétiques a monter sur ma selle Anglaise. 


L'idée est de faire un manchon dans lequel passer une étrivière classique. 

J'ai d'abord tracé un patron en papier, en optant pour une forme simple est plutôt discrète pour ce premier essai.



J'ai ensuite reporté mon patron sur mon cuir synthétique que j'ai choisi assez épais. 

A l'aide d'un feutre, sur l'envers du vinyle, j'ai tracé quatre fois la forme qui est parfaitement symétrique sinon il aurait fallu faire attention au sens dans lequel le patron est positionné pour les envers et les endroits. 

J'ai ensuite assemblé au point droit à la machine à coudre chaque faces en positionnant ma couture à 5mm du bord. J'ai fait attention de ne pas coudre tout le tour afin de pouvoir y glisser mon étrivière.


Une fois les deux faces assemblées, j'ai ajusté les découpes de chaque faces pour qu'elles se superposent parfaitement.




Puis j'ai fait le contours de chaque fender au point zigzag assez serré, j'ai ensuite créé les coutures parallèles pour guider et maintenir l'étrivière en place. 

Il ne reste plus qu'à mettre en place les passants pour maintenir la seconde partie de l’étrivière en place. 

Il n'y a plus qu'à monter le tout et le tour est joué 


A moi les randonnées sans chaps ! 


31 vues0 commentaire

Comments


bottom of page